Gouvernement du Québec

Premier ministre

Restaurer la taille du texteAugmenter la taille du texte

Vidéos

15 avril 2015 Sommet de Québec sur les changements climatiques

Transcription

Philippe Couillard : (Premier ministre du Québec) Alors, nous avons eu une rencontre très, très productive, avec beaucoup de participation des provinces et territoires. En fait, toutes les provinces et territoires ont été représentés : nous avions neuf premiers ministres présents, et madame Clark s’est jointe à nous par téléphone, dans la dernière réunion, avec monsieur Kenber et madame Figueres. Bien sûr, deux de nos collègues sont absents, parce qu’ils ont des élections en cours — et c’est tout à fait compréhensible —, mais leurs officiels étaient ici présents.

On a pu tenir compte des circonstances différentes des différents provinces et territoires, de la géographie, de l’économie différente et, surtout, prendre conscience des approches différentes qui nous permettent d’arriver au même objectif, qui est celui de lutter contre les changements climatiques de façon efficace, de participer à ce grand mouvement planétaire, ce grand mouvement global, mais en montrant — je crois très bien — aujourd’hui, qu’il y a plusieurs approches possibles. Ce n’est pas un cas où le mur à mur se justifie; il y a plusieurs façons d’arriver au même résultat, notamment sur la fixation d’un prix au carbone. On doit agir à notre niveau, parce que de plus en plus, le niveau des États fédérés, des régions, on s’en aperçoit, est très significatif, parce que c’est à ce niveau que se situent les leviers principaux d’action et beaucoup des conséquences, également, des changements climatiques.

D’ailleurs, bonne nouvelle, en fin de journée, de madame Figueres, qui nous a annoncé qu’elle ferait en sorte qu’à la Conférence de Paris, il y ait une journée spécifique sur les États fédérés et les régions, qui nous permettra d’avoir une participation très visible, lors de la Conférence de Paris. Bien sûr, ça nous amène vers Paris, mais avant ça, il y a plusieurs étapes : il y a la Réunion des ministres de l’environnement, fédéral et provinciaux; il y a le Sommet climatique des Amériques, que madame Wynne organise juste avant l’ouverture des Jeux panaméricains; il y a un sommet à Lyon, également, sur les différentes régions; et ça nous amène à décembre, à la Conférence.

Je termine en vous disant qu’on lance un appel au gouvernement fédéral pour s’engager activement avec les provinces et territoires, immédiatement avec des travaux techniques sur la méthodologie de fixation des cibles, sur le trajet qui nous amène à la Réunion des ministres de l’environnement et aux étapes suivantes, jusqu’à Paris, bien sûr, en décembre prochain.
 



Accessibilité   |   Politique de confidentialité

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2015